Image et réalisation Catherine Rechard, Musique Jean-Claude Chachaty, Montage Christianne Sgorlon, Son Benjamin Vandewiele

Production Yves Billon Zarafa films, en coproduction avec France 3 Normandie.

Résumé

A Cherbourg, la maison d’arrêt est située en plein cœur de la ville. Face à deux immeubles HLM et à la bibliothèque municipale, elle est à la vue de tous mais la plupart des habitants ignorent tout de ce qui se passe derrière ses murs.

De l'extérieur, on ne voit de la prison qu’un bâtiment massif et inversement, les détenus n’ont sur la ville que la vue offerte par l’unique fenêtre de la détention.

À visage découvert, les prisonniers s’expriment sur cette situation paradoxale d’être à la fois en plein cœur de la ville et totalement invisibles pour le monde extérieur.
Tourné dans la prison avec les personnes incarcérées et à l’extérieur avec les habitants, le film s’interroge sur ce que chaque univers perçoit de celui qui lui fait face.
C’est une succession d’allers et retours qui nous mène d’une personne à l’autre, créant un dialogue entre dedans et dehors.

Le film figure au catalogue Images de la culture du CNC

Il a obtenu l'aide à l'écriture du CNC,

Festival Traces de vie 2008 ; Festival Images de Justice 2009 ; Festival de l’Acharnière 2008